Qu'est ce que le réacteur NT ?

Tout en préservant les qualités naturelle de l’eau, le réacteur NT va détartrer en douceur les installations anciennes et éviter les nouveaux dépôts de calcaire (tartre) sur vos sanitaires. Aussi il neutralise la corrosion dans les canalisations.

les plus du réacteur NT

Les effets électrostatiques et microélectrolytiques développés, sans apport électrique externe, entrainent la conversion cristalline des carbonates de calcium et de magnésium (calcaire) avec la triple action suivante :

  1. Effet curatif, le Réacteur NT élimine en douceur le calcaire existant.

  2. Effet préventif, le Réacteur NT évite les nouveaux dépôts de calcaire / tartre.

  3. Effet protecteur, le Réacteur NT neutralise la corrosion des canalisations.


De plus, le procédé NT diminue significativement le risque de légionelles (brevet Janvier 2003).

Le procédé NT est un concentré d’énergie !

Les résultats

En savoir plus
sur les technologies calcéo.

Le procédé NT sans aimant, ni électricité génère
une nucléogénèse (effet détartrant et antitartre)

Sans traitement NT, les bicarbonates présents dans l’eau filtrée, d’une « taille » inférieure à 1 micron, conduiront après chauffage à la formation majoritaire de calcite (tartre dur).

Avec le procédé NT, les bicarbonates de calcium et de magnésium s’agglomèrent, sous les effets électrostatiques et microélectrolytiques, pour atteindre une « taille » de 70 à 150 microns.

Ces macromolécules molles ainsi formées (aragonite majoritaire), deviennent non adhérentes aux parois et sont entraînées dans le flux d’eau : c’est l’effet antitartre.

Vecteur essentiel dans ce processus, l’eau va « redissoudre » en douceur une partie du tartre existant : c’est l’effet détartrant.

Les sulfates de calcium et de magnésium présents dans l’eau avec les bicarbonates sont également traités pour les eaux à forte teneur en sulfates (jusqu’a 1200mg / l).

(brevet Expertima 1999)

L'effet anti-corrosion

Au contact de l’eau, les métaux ont un potentiel d’oxydo-réduction.

La corrosion se produit au-dessus de – 0,6 V (dans le cas du fer, E° = – 0,44 V)*.

Le Réacteur NT, grâce au zinc (E° = – 0,76 V)* abaisse le potentiel électrique de la surface interne des parois métalliques à – 0,8 V/- 1 V, et neutralise l’oxygène responsable de la corrosion.

La rouille se transforme alors en oxyde ferrique protecteur.

( Zn–>Zn++ + 2e- ) au lieu de ( Fe–> Fe++ + 2e- ) 1/2 O² + H²O + 2e- –> 2OH-

 

Ainsi le fer ne perd plus ses électrons.

Le cuivre (E° = + 0,34 V)* est également protégé.

* par rapport à l’électrode de référence à hydrogène

Technologie NT (avec zinc)

Technologie NT-F (sans zinc)

Le Réacteur NT Calcéo
= Garantie prouvée de résultats.

Dans les conditions préconisées par le fabricant Expertima Technologies, l’efficacité maximale du procédé NT est un engagement total.

Le fabricant Expertima Technologies garantit :

Aucune autre marque sur le marché belge a un tel engagement vis-à-vis de ses clients